L'inconvénient d'avoir seulement dix doigts, 24 heures dans une journée et deux enfants en bas âge (très chouettes par ailleurs), c'est qu'on n'a pas le temps de faire tout ce qu'on voudrait. C'est un phénomène récurrent qui touche à peu près tout le monde, surtout dans ma tranche d'âge, j'en ai bien conscience, mais savoir que des millions d'autres partagent ce sort ne l'adoucit pas tout à fait.

L'avantage d'avoir une mamie et une maman qui ne travaillent plus, c'est que elles, elles ont du temps et qu'elles sont heureuses de m'en faire profiter... Alors aujourd'hui, je vous parle de ma maman, la prochaine fois je vous montre ce qu'a fait ma mamie.

IMG_4254

L'avantage supplémentaire d'avoir une maman trop forte, c'est qu'on lui dit : "tiens, j'aimerais bien une paire de boucles d'oreilles comme ça, tu vois" en lui montrant un vague machin, et qu'elle concocte DEUX superbes paires de boucles d'oreilles magnifiques, exactement comme on avait imaginé mais sans l'avoir le moins du monde imaginé, parce que s'il avait effectivement fallu que je fasse les boucles d'oreilles, elles n'auraient pas du tout été comme ça. Forcément, elles auraient sûrement été ratées.

IMG_4249

On est allées un jour toutes les deux à la Droguerie, je lui ai dit que je voulais une paire très légère et très sobre avec des feuilles et puis, oh, c'est trop joli ces petites perles ! Elle m'a dit : ok. Superbes, n'est-il pas ?

Mais oh, elles sont trop jolies en rose aussi ! Qu'à cela ne tienne. 

IMG_4253

Et voilà mes oreilles munies de somptueux ornements. Alors forcément, ça donne tout de suite envie de se jeter sur les petites pinces et les petites perles et si je n'écoutais que mon impétuosité, je foncerais acheter un stock pour pouvoir assouvir mon envie de bijouterie à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, mais... mon impétuosité étant tempérée par ma raison, je me dis qu'ajouter la bijouterie au reste ne cadrerait pas avec mes bonnes résolutions.

Non mais franchement, entre nous, vous trouvez vraiment que la broderie, le tricot, le crochet, la couture, le carton perforé, et tant d'autres, ça fait trop ? (euh, je ne parle même pas des années d'albums photos à rattraper, des repas à faire tous les jours, du jardin à entretenir, du rangement, ni même des petits...)

Enfin, dix doigts en plus, ça fait toujours du bien. Et quand vous découvrirez le trésor que m'a fait ma deuxième dizaine supplémentaire, au prix de six semaines de labeur, vous aimerez bien les avoir pour vous, ces vingt doigts.

Fournitures la Droguerie et un autre magasin dont j'ai oublié le nom mais que ma maman me rappellera sûrement ; sur une idée de boucles d'oreilles vue chez Mamoizelle K (les feuilles) ; conception ma petite maman !