Alors c'est l'histoire d'une fille, par exemple moi, qui n'a pas beaucoup de temps pour faire les montagnes de choses qu'elle voudrait faire mais qui ne désespère pas pour autant. Cette fille a la chance d'avoir une super grand-mère super tricoteuse, qui compte comme sa troisième dizaine de doigts, vu que la deuxième dizaine est celle de sa mère qui lui fait des colliers et des boucles d'oreilles. Cette troisième dizaine a été émue par sa petite-fille qui languissait devant une certaine veste impossiblement longue à tricoter et elle a accepté de s'en charger, ce qui l'a entraînée à passer six semaines à tricoter sans relâche.

IMG_4317

C'est aussi l'histoire d'une fille qui prend des photos d'elle-même pourries et qui se rend compte à quel point la glace de la chambre de son fils est abominablement dégoûtante et qui comprend tout à coup à quoi les deux asticots ont passé ce fameux moment de calme et de silence inhabituel dans la chambre de Romain, laissant maman vaquer à ses occupations. Mais elle ne va tout de même pas nettoyer toute la vitre à l'instant juste pour prendre une photo alors que déjà, elle devrait être en train de travailler. Vu que c'est une fille qui ne supporte pas de voir un rayon de soleil sans prendre de photo de quelque chose, le soleil étant si rare ces derniers temps. Bon, c'est aussi une fille qui en a eu marre d'attendre que son cher mari se décide à se motiver pour la prendre en photo dans sa belle veste pour la montrer portée à sa mamie, tout de même, car après six semaines de tricot acharné, elle avait bien le droit de voir que sa veste était superbe, sublime, magnifique, admirable, parfaitement à la bonne taille, douce, chaude, vaporeuse, mousseuse, bref, un régal, un délice, un bonheur.

IMG_4312

Cette fille a drôlement de la chance parce que si sa grand-mère a mis six semaines à tricoter cette veste, alors qu'elle y a consacré tous ses après-midis et toutes ses soirées, elle n'imagine même pas combien de temps elle aurait mis pour la tricoter, elle, qui ne dispose que de deux heures pour ses petits loisirs et qui a dix mille projets en même temps. Et elle est drôlement contente parce qu'elle la voulait vraiment, cette veste, et qu'elle lui va drôlement bien, ce qui est drôlement chouette, car elle a été drôlement longue à tricoter et qu'elle lui a coûté drôlement cher.

IMG_4313

Je sens que cette fille vous ennuie avec sa façon de raconter ses histoires, mais bon, voilà, elle n'y peut rien, quand elle a ouvert Canalblog pour écrire son petit post, elle était déjà sur son truc avec son histoire de fille et elle n'a pas réussi à changer de style. 

Vous aurez (peut-être) reconnu la veste ardéchoise de la Droguerie, la veste Vallon Pont d'Arc en fausses côtes anglaises, en mélange alpaga aster et plumette marron glacé, une couleur absolument à tomber dont les photos ne donnent qu'un pâle aperçu. Ma veste, je l'aime, elle est belle, elle est chaude, je suis dedans toute la journée quand je travaille et je ne grelotte plus, je n'ai pas froid au dos non plus car elle descend bien bas, bref, je l'aime.

Et ma mamie, je te remercie encore d'avoir consacré tant de temps à tricoter cette merveille.