Je me souviens du temps où il n'y avait que Romain et où je jouais à longueur de journée aux petites voitures (il n'était pas encore fan de dinosaures à cette époque). Je rêvais que le petit bébé dans mon ventre soit une fille avec qui je pourrais jouer à la dînette et à la poupée, parce que s'envoyer des voitures, c'est sympa, mais un moment.

Je ne suis pas du tout pour les stéréotypes pourtant. J'avais offert une dînette à mon fils, il m'avait servi un nombre très raisonnable de thés, avec sucre et parfois un peu de lait pour lui faire plaisir, et on y joue encore de temps en temps ; je lui avais aussi offert une poupée quand il avait un an et demi, avec également l'arrière-pensée qu'on pourrait instaurer un petit rituel consistant à coucher la poupée dans son lit, puis à aller le coucher lui sans faire de grosse cri-crise (échec total sur ce point), mais je dois dire que la poupée n'a pas rencontré un franc succès. Elle a été traînée par les cheveux les premiers temps avec ce qui ressemblait avec de l'intérêt, mais rapidement même cet intérêt de petite brute s'est émoussé et la poupée a beaucoup, beaucoup dormi dans son lit sans jamais être dérangée.

Et puis Alice est arrivée. Très petite fille, très calme, très douce, très délicate, très minutieuse. Très affectueuse aussi. Elle adore faire des bisous, embrasse les animaux dans les livres, sur les pyjamas, sur les verres et les assiettes, et surtout ses nounours, sa petite poupée de tissu cousue par ma marraine ABCD'Air Brigitte pour sa naissance. Et la poupée délaissée de Romain, qu'elle a contemplée pendant une heure il y a quelques semaines, et qu'elle essaie très maladroitement d'habiller et de déshabiller (=tire sur les habits en râlant et m'appelle pour que je le fasse). Poupée qui a d'ailleurs retrouvé de l'intérêt aux yeux de Romain, qui a reçu dans la foulée un prénom et que je dois faire régulièrement parler, en de grandes discussions avec Romain (sur les dinosaures très souvent, toutefois).

Je me suis alors dit qu'elle semblait prête et qu'à Noël, je pourrais glisser un mot au Père Noël (de Grand-Mamie) pour qu'il lui apporte une petite poupée rien que pour elle. Et je suis tombée follement amoureuse de cette poupée !!!!

IMG_4100

Très loin des Happy to see you, c'est pour une poupée Corolle que j'ai craqué (de la part de Grand-mamie), elle est belle et délicate, douce, elle a de beaux cheveux fins, elle semble toute sage, comme ma petite Alice ! Même si je crois qu'elle ne fait pas de petites colères, elle... Enfin bref, je l'adore. Elle est même venue avec sa petite poussette, et Alice comme Romain adorent la promener dans la maison. Quand c'est Romain, c'est parfois un brachiosaure ou un stégosaure qu'on retrouve assis confortablement en train de regarder le paysage, mais la poupée a quand même la cote. Après moult réflexions, nous avons décidé Romain et moi d'appeler cette jolie blonde Héloïse, et elle s'entend très bien avec l'autre poupée, Camille, une petite brunette...

Bon alors forcément, maintenant, j'ai envie de coudre et de tricoter pour ces deux-là. En espérant qu'elles pourront se prêter leurs habits, même si Camille fait 36 cm et Héloïse 30 cm, ce qui est normal puisque Héloïse est "née" après. Et avec l'arrivée annoncée par le Père Noël de Mamie d'un poupon dans son couffin, poupon mesurant 30 cm, je crois que la taille est toute choisie... Camille portera surtout des jupes, Héloïse surtout des robes ; les gilets d'Héloïse deviendront de charmants boléros sur Camille. Pourquoi se compliquer la tâche ?

IMG_4099

Il ne reste plus qu'à trouver le temps de les habiller, maintenant... Comme pour tout le reste, je me fais un plaisir à l'avance de faire des millions de choses, mais quand finalement j'arrive à en faire une, c'est le miracle. D'ailleurs, parmi mes bonnes résolutions : tous les week-ends, séance couture !

Enfin, je suis un peu trop sévère avec moi-même. Dernièrement, j'ai tout de même fait : une broderie pour mon panier en bois, un certain col en dentelle, une mitaine en soie, un col bleu clair et bleu foncé pour Romain, un Ishbel, le relevage d'un devant de patron... Quoi quoi ? J'ai bien dit un ISHBEL ??