Les salons, ça continue, avec ou sans moi, comme on a pu le remarquer. Ne pouvant aller à Moncoutant avec l'association pour cause d'horaires démentiels (et encore, le meilleur est à venir...), j'ai fort naturellement décidé d'aller à Créations & Savoir-faire à Paris le 7 novembre 2008. Ma foi, un salon de province contre un salon de la capitale, n'est-ce pas, je me disais que je ne perdais pas forcément au change, si l'on exceptait le tarif prohibitif de l'entrée (12 € juste pour avoir ensuite le droit de dépenser, ce n'est pas rien), le prix du billet de train (vs bus gratuit), et la solitude (vs la compagnie de toute l'association à Moncoutant). Qu'à cela ne tienne, ma chère maman adorée a accepté avec plaisir de se joindre à moi pour l'occasion et nous avons donc fait équipe pour une journée de folles dépenses.

IMG_0031

Le premier constat que l'on fait quand on arrive là-bas, c'est que c'est GRAND. Je ne veux pas faire ma provinciale, mais bon quand même, le parc des expositions de la Porte de Versailles, c'est un peu immense dans le genre. Et le hall réservé à nos chers loisirs créatifs n'est peut-être pas le plus grand, mais il est d'une taille tout à fait honorable, je puis vous le certifier, et quand on entre... ha, l'immensité de la tâche à accomplir nous saisit. Quoi ? En quelques heures seulement, il va falloir faire le tour de TOUS ces stands (innombrables), se battre contre TOUS ces gens pour pouvoir approcher lesdits stands, faire la queue pour pouvoir acheter TOUTES ces choses ? Hercule, pensons-nous, voici une épreuve à ta mesure. Parce que vraiment, il y a du MONDE.

IMG_0026

Certes, le hall est consacré à beaucoup de loisirs créatifs. Ne croyez pas que les milliers de mètres carrés du salon sont uniquement consacrés aux travaux d'aiguilles (quoique cela ne me dérangerait pas du tout)(mais pour ça il y a l'Aiguille en Fête, en même temps) : il y a le coin Cuisine, le coin Scrapbooking et autres bidules, les carrés Encadrement, Déco, Perles et Fanfreluches, et sûrement plein d'autres coins qui ne m'ont que modérément intéressée et dont je n'ai même pas daigné faire le tour - hé oui, trop à faire dans le coin FIL ET AIGUILLES. Parce que bon le reste c'est bien, mais moi, hein, je reste concentrée. Fil et aiguilles.

IMG_0027

Evidemment, c'est bondé là aussi, mais après tout on s'y attend un peu, même un jour de semaine (mon dieu, le week-end il doit y avoir des morts). Nous avons donc arpenté consciencieusement toutes les allées des coins qui nous intéressaient : pour moi, Fil et Aiguilles (vous suivez un peu, non mais ?), pour ma maman, plutôt le scrap et l'encadrement. Nous nous sommes donc stratégiquement séparées pour rentabiliser notre temps, ne pas ennuyer l'autre à regarder l'un après l'autre 300 variétés de fils ou 25 types différents de petits autocollants. Nous nous sommes régulièrement rejointes pour exhiber nos trouvailles, demander un avis ou se demander où on allait pouvoir se poser cinq minutes pour manger un morceau, à grands coups de téléphone portable pour se retrouver dans la foule dense ("Mais où es-tu là ? Je t'attends sous le panneau E comme on avait dit !" "Quel panneau E ? Moi je suis au stand où on s'était donné rendez-vous ?" "Ah mais c'est juste à côté, attends je viens" "non, mais où es-tu ? Je ne te vois pas !!!" oui, la foule était COMPACTE vous dis-je).

IMG_0020
(un énoooooooorme amas de soies et de fils divers Stef Francis éveillant la plus intense frénésie)

Il y avait donc pléthore de choses à regarder. Beaucoup de stands avec des tissus patch, ce qui était fort bienvenu puisque j'avais justement prévu (ô surprise) de me refaire un petit stock au salon. Et puis des fils, des toiles, des fiches. J'ai trouvé qu'il y avait moins de fiches qu'en 2005, la dernière fois où j'y étais allée (oh my god, j'ai l'impression que c'était dans une vie antérieure - avant les enfants !!), ce qui n'est pas plus mal parce que finalement, on ne va pas forcément sur un grand salon comme ça pour fouiller dans chaque carton de fiches de chaque stand. Mais quand même un peu, c'est sympa, parce que ça permet de découvrir de nouveaux créateurs.

IMG_0025

Clin d'oeil à ma chère soeur, il y avait toute une exposition de CROCHET, des couvertures, des coussins, des lustres, des bidules et des machins, tous plus horribles les uns que les autres dois-je dire, désolée Olivia, mais tant les couleurs que les motifs n'étaient pas à la gloire du crochet moderne. Il y avait aussi deux stands de tricot, j'étais contente mais je suis un peu restée sur ma faim quand même (deux, c'est peu), moi qui voulais me lancer dans le tricot.

En bref, arrivées à 11h30 sur le salon, nous en avions plein les pattes à 15 heures, plein les sacs aussi. Ha, vous voudriez bien savoir ce que j'ai acheté hein ??? Je vous le dirai... la prochaine fois !!

PS : je fais effectivement un compte rendu légèrement tardif du salon. Mais seulement avec un tout petit mois de retard, ce qui ma foi n'est pas si terrible. Mieux vaut tard que jamais. Et puis de toute façon, c'est juste pour le plaisir, parce qu'entre nous, vous vous doutiez sûrement que Créations & Savoir-faire c'était à Paris, qu'il y avait du monde et plein de choses à regarder...