Après le sac de bibliothèque cousu à quatre mains, Alice ne voulait pas laisser la machine à coudre s'éloigner et elle m'a demandé plusieurs fois à coudre quelque chose d'autre. Après deux coussins qu'on a remplis de lavande, je me suis dit que j'allais devoir faire mieux que ça et lui proposer un vrai projet qui soit digne de son envie énorme. C'est là que je me suis souvenue du HS Quilt Country que j'avais acheté il y a un bon moment, sur le thème des doudous pour les enfants. J'ai ressorti le magazine (après quelques fouilles dans les hautes piles de magazines) et là, Romain s'est annexé au projet. Ils ont commencé par vouloir faire TOUS les doudous du livre, puis en ont sélectionné juste une dizaine chacun, puis on a réduit le choix à un chacun (mais ce fut dur). Et voilà le résultat !

IMG_7596IMG_7598

Romain a choisi le petit chat, avec comme pour son sac de bibliothèque des exigences très précises : il lui fallait une tête rousse, des yeux bleus ou verts et une petite langue. Alice a choisi l'éléphant, sans exigences, juste c'était mieux s'il y avait du rose. Oui, parce que Coco l'Elephanteau est une fille, ce que son nom n'indique pas forcément (Alice est très très forte pour donner des noms à ses doudous).

IMG_7588

Les phases préparatoires sont un peu longues. Avant que les enfants ne puissent participer aux trucs intéressants, il a fallu décalquer les patrons, choisir les tissus, recevoir l'approbation pour le choix de tissus, les couper, recouper des pattes parce que j'en avais oublié la moitié. Une fois tout ça fait, on s'installe à la machine à coudre, mais je ne m'étais pas aperçue du nombre de coutures arrondies... Du coup, changement de programme, j'ai fait 80 % des coutures toute seule, les enfants ont eu pour mission de rembourrer tout ça. Alice a bien joué le jeu et a rembourré consciencieusement les quatre pattes, les deux oreilles et la tête de son Coco, Romain a été nettement moins appliqué et s'est contenté d'enfoncer quelques petites poignées par-ci par-là.

IMG_7593

Après avoir cousu toutes les parties dont la moitié avec Alice sur les genoux et fini leur rembourrage, il était déjà fort tard et on avait passé environ 2 heures sur Coco. On l'a laissé inachevé et on a repris le dimanche, à savoir que pendant qu'Alice regardait un docu sur les animaux à la télé avec Romain, j'ai tout fini toute seule dans mon coin, "broderie" de la trompe et coutures finales à la main y compris. Autant dire que j'attendais un accueil triomphal et reconnaissant quand je suis arrivée avec Coco terminé dans les bras.

Pour Sacha le chat, Romain a été d'une aide limitée, ce qui fait que j'ai avancé beaucoup plus vite, hormis pour le rembourrage puisque j'ai quasiment dû tout faire moi-même. Mais c'était plié en une seule fois, Romain n'en revenait pas, il a dit à tout le monde qu'on l'avait fini le jour même, ce qui m'a laissée songeuse sur son appréciation de ma rapidité coutumière (comment, ce n'est pas normal de mettre 6 mois ou un an à réaliser un projet ?). Sacha est plus qu'adopté, il ne l'a pas lâché pendant des semaines et c'était son compagnon préféré. La feutrine a un peu souffert de cette affection prononcée mais qu'est-ce qu'un peu de feutrine pour un amour si profond ?

IMG_7592

J'ai ensuite soigneusement rangé le magazine sous sa pile d'autres magazines, nonobstant les nombreux marque-pages, jurant qu'on ne m'y reprendrait plus de sitôt. Même si c'était quand même super de rester pendant des heures à faire de la couture avec les enfants, il faut bien le dire... mais la prochaine fois, on choisit quelque chose de plus grand, de moins arrondi et nécessitant moins de rembourrage.

 

Tissus pour Coco l'Eléphanteau : popeline grise MT, feutrines Cinnamon Patch, ventre en Mod Rings de Patricia Bravo, tissus rose et gris patch acheté à l'Aiguille en fête
Tissus pour Sacha le chat : feutrines Cinnamon Patch, Vine in Seaside et un autre de la collection Theory de Khristian A Howell, tissu à petits motifs marron Stoff acheté à l'Aiguille en fête