Hier, c'était la Saint Valentin, je ne l'apprends à personne. Avec des enfants petits et personne à portée de main pour nous les garder, la Saint Valentin ressemble chez nous furieusement à n'importe quel jour, avec bain à donner, repas à préparer, tout ça tout ça. Et pour peaufiner le tout, en général on ne s'offre pas de cadeaux, parce qu'on est toujours en retard pour les cadeaux et que finalement, on n'a pas besoin d'une fête en particulier pour s'offrir quelque chose.

Mais, des fois, quand même, un petit cadeau c'est bien...

Je vous présente Anako !!! Mon cadeau de Saint-Valentin !!! J'avais vu une de ses soeurs dans un livre de vêtements pour poupées que je feuilletais un peu au hasard et j'étais vraiment restée en arrêt devant sa beauté, son visage, tout ça. Comme une Barbie, mais en cent fois mieux, une petite poupée japonaise pleine de classe... Alors j'ai fait le siège pendant 3 jours de la forteresse Homme, en lui parlant à peu près 16 heures sur 24 de la belle poupée, qu'elle était jolie, si belle, que je l'aimais tant, et que j'aimerais bien avoir ma poupée à moi en fait, au lieu de passer des soirées à recoiffer celles d'Alice (je ne vous parle même pas de l'état des cheveux d'Héloïse, ça me déprime), et que j'en prendrais soin, je ferai tout moi-même, tu n'auras à t'occuper de rien ! Bref, au bout de trois jours il a lâché prise, priant pour retrouver un peu de silence. Et il y a quelques jours, elle est arrivée en direct du Japon...

C'est une poupée Momoko de 27 cm et ce modèle-ci est Miss Weekday (regular version). Celle que je voulais était la Winter Bus Stop, mais elle date d'il y a un moment et on ne la trouve plus que sur ebay, genre à 400 $. Du coup, je me suis dit qu'une autre, même moins jolie, ferait l'affaire quand même, parce que bon, 400 $ pour un caprice de poupée, ça faisait un peu beaucoup...

Pour son petit nom, j'ai séché un moment. Les noms qui me venaient n'étaient pas japonais pour un sou, c'était embêtant. Je connais peut de prénoms japonais : Megumi, Fumiko, comme la chef japonaise, mais la sonorité ne me revenait pas. Puis, j'ai pensé à Azuki, c'est mignon comme tout, mais dommage, ce sont des haricots rouges et je ne me voyais pas appeler ma poupée si chic Haricot Rouge. Alors j'ai pensé à des trucs à traduire en japonais, style Caprice, pour illustrer, mais mon cher et tendre qui apprend le japonais ne savait pas dire. Du coup, j'ai pensé à un truc plus niais, Petite Fleur, il m'a dit : "oh, ça doit se dire Ana ko", ce qui m'a bien plu. Après il s'est avéré que Petite Fleur se dirait plutôt Ana shyu, mais je trouve ça relativement nul à l'oreille, donc je suis restée sur Anako, quel que soit le sens que ça ait...

     IMG_6355

Et comme il va bien falloir habiller un peu cette belle jeune femme et que ça risque d'être un peu chaud vu la taille, j'ai préféré avoir avec moi de quoi me rassurer... un livre superbe, avec des tenues à couper le souffle, en taille si petite et avec des finitions si impec, moi j'adore !!! D'autant que les finitions de la jupe avec laquelle elle était livrée laissent carrément à désirer (grosse déception), du coup je n'ai plus si peur de me lancer dans la version mini mini... C'est trop chouette d'avoir une mini-soi ! Et puis elle est gentille, elle me tient compagnie sur mon bureau pendant que je travaille, je me sens un peu moins toute seule abandonnée du monde, même s'il faut le reconnaître, elle n'est pas bavarde...

Quant au cher et tendre, son cadeau de Saint-Valentin n'est pas tout à fait fini pour cause de rupture de matière première, mais de toute façon, je ne peux pas dire que je sois très satisfaite... il faudra forcément lui en refaire un autre. La suite au prochain numéro...