J'avais vu une très jolie robe dans un catalogue et je la voulais pour Alice, pour qu'elle soit la plus belle pour Noël, une petite étoile parmi nous ! Taille haute, ceinture, larges plis plats, dans un tissu un peu brillant qui ressemblait à de la soie, fluide et en même temps un peu raide en haut pour marquer les plis. Un peu chère, dans un tissu qui s'est avéré 100 % synthétique, je me suis dit que bof, je pouvais bien la faire moi-même. MAIS comme je m'y suis prise au dernier moment, forcément, je n'ai pas eu le temps. D'où l'intérêt d'être ponctuelle, je sais. Du coup, je me suis rabattue sur un patron tout fait et j'ai choisi Dorothée de Citronille, parce que l'empiècement est trop mimi, les manches et les fronces aussi.

IMG_6233

J'ai choisi un joli lainage très fin et très doux acheté il y a longtemps chez Mondial Tissu pour une bouchée de pain, mais je voulais le réhausser par un petit passepoil, parce que le passepoil est ma nouvelle passion et que le gris tout seul, c'est tristoune pour une petite fille. Je voulais de l'argenté qui brille pour ma petite étoile, mais je n'ai pas trouvé (à part un lin irisé assez cher que je ne me voyais pas sacrifier en biais) et je me suis rabattue sur du liberty Eloise qui est trop joli aussi.

IMG_6241IMG_6234

Je pensais aller plus vite en prenant un patron tout fait, mais je me suis bien trompée. Dorothée et moi, ça a été une longue histoire, avec un usage soutenu du découd-vite. Pourtant, aucun problème n'apparaissait sur le blog des fans de Citronille.

Déjà, je n'ai rien compris à la fente dos. Replier à droite, à gauche, gnagnagna, sans aucun schéma détaillé des étapes et des indications floues, c'était lapidaire et je n'ai pas réussi du tout. C'est bien beau de faire tenir toutes les explications sur une seule page, mais quand il y a beaucoup à expliquer, je suggère l'ajout d'une page supplémentaire. Ou alors c'est juste moi qui n'ai rien compris. Ensuite, le passepoil, pas très difficile à coudre quand on a compris comment amener sa machine à faire ce qu'on lui dit (achat d'un pied passepoil prévu), mais pas prévu dans les explications. Résultat, comme en plus je n'avais pas compris comment faire une belle fente au dos, mes finitions étaient atroces. Je vais refaire un vêtement avec un empiècement et un bas boutonné pour comprendre comment faire ça proprement, parce que là...

IMG_6247

Je ne parle pas des kilomètres de fronces, il y en a partout, sur le devant, dans le dos, en haut et en bas des manches, c'est fou. Mais c'est très joli, et ce n'est quand même pas la faute de Mme Citronille si les fronces sont longues à faire. Pour le dos, on voit sur la photo comment j'ai fini par bidouiller la fente avec un biais pour cacher les finitions horribles. Du coup, c'est un peu moins moche, mais ce n'est pas satisfaisant de devoir cacher... Et pour couronner le tout, ma chochotte de machine qui crie dès qu'il y a une toute petite épaisseur m'a fait des boutonnières très moches et c'est difficile de boutonner la robe !

IMG_6225

Et le verdict, c'est que le col est trop grand, que la robe est un peu trop courte, que la fente est ratée et enfin que les fronces sous les empiècements forment des paquets disgracieux. Je ne sais pas si c'est à cause du passepoil qui ajoute de la rigidité mais ça fait un paquet sous chaque bras, devant et derrière, donc quatre petits paquets pas bien jolis. Et puis bien sûr, vous vous doutez bien que je n'ai pas fini la robe pour les fêtes, ni pour Noël, ni pour le jour de l'An. En revanche, elle était prête pour notre première galette de l'année, ouf, c'est un peu une occasion festive quand même.

IMG_6244

Je lui mets donc la robe, avec son col pelle à tarte, ses paquets sous les bras et sa fente bidouillée, mais on va dire que ce n'est pas de gaieté de coeur que je vois sur elle la preuve remuante de mon échec. Dorothée et moi, on est un peu fâchées. Le seul point positif, c'est que j'ai bien réussi les manches, ces petites fronces sont adorables, et les petits bracelets de manches trop mimi. Et le liberty Eloise et moi, c'est l'amour. Et le gris et rose, c'est toujours une de mes alliances préférées. Et en plus, personne n'a vu tous ces défauts, il paraît que j'en fais trop et que c'est très bien comme ça (mais moi, je SAIS).