Voilà une très grosse semaine que je n'ai rien écrit, mais vos si gentils messages continuent d'arriver dans ma boîte et je vous remercie encore toutes pour l'accueil que vous avez réservé à ce col et pour vos encouragements. Certaines d'entre vous ont déjà tricoté le col et ont posté des photos sur leur blog : allez voir chez Marie-Christine ou chez Christelle pour deux interprétations du Western Lace ! Je rajouterai au fur et à mesure les liens vers les réalisations. C'est rigolo de voir que d'autres font ce col, ça me fait très plaisir.

Entre temps, je ne me suis pas reposée, ni sur mes lauriers, ni tout court. Je travaille à fond, le rythme s'accélère au travail et c'est un peu difficile de suivre, surtout quand mister Rominou nous fait une grosse poussée de fièvre à 4 heures du matin, pauvre chou... et pauvre maman qui doit se lever et s'occuper de lui... je suis égoïste là, non ??? ;o)

J'avais pris la décision de ne pas me jeter sur un nouveau projet pour ne pas risquer de faire n'importe quoi. Faire autre chose permet de bien réfléchir, de faire des petits calculs pendant la pause déjeuner, de parcourir mes livres pour voir si ce que je veux faire existe déjà ou pas... et puis ça permet aussi de prendre un chouia de distance pour ne pas me laisser complètement submerger (et accessoirement de ne pas vouloir totalement abandonner mon vrai travail pour ne faire que du tricot toute la journée...). Ca cogite dur pourtant, j'ai deux cols en projet avec des formes différentes, deux écharpes, encore deux ou trois autres bricoles... en fait le souci, c'est pas les idées, c'est juste de trouver le temps de les mettre très précisément sur le papier et de les tricoter. Mais c'est toujours un peu ça, le souci, non ?

IMG_3996

En attendant donc, j'ai commencé le si beau Ishbel qu'on voit partout et qui est si magnifique dans chacune de ses interprétations. Je l'ai commencé, puis défait, puis recommencé, puis redéfait, puis re-recommencé. Il s'avérait en effet : 1) que les aiguilles droites ne lui plaisaient pas du tout 2) que la laine de chameau n'était pas la laine parfaitement adaptée 3) que je n'avais pas correctement relevé les mailles du début. Tout ceci m'a conduit à avancer très lentement, mais sûrement, vers ceci :

IMG_3995

Un Ishbel déjà bien avancé mais à qui il manque encore une très très conséquente partie, notamment toute la dentelle !! J'approche du stade où je pourrai commencer mais je n'en suis encore qu'au jersey... Mais pourquoi cette lenteur effarante, alors que la Poule nous dit qu'elle l'a tricoté en 3 jours ? Alors déjà, la Poule dit qu'elle a tricoté chaque soir "de 21h à minuit et même plus, et les bains correspondants". Moi déjà j'ai défait 2 fois et en plus le soir, en ce moment, je commence à tricoter à 21h30 et je finis à 22h45. Court. En plus, je suis une novice des aiguilles circulaires et je ne vais pas vite, quoique je m'améliore, car ne pas coincer l'aiguille droite sous le bras est un handicap certain pour moi. Mais ne désespérons pas, lentement mais sûrement l'escargot va son chemin et Ishbel devrait être mien d'ici... euh... non, je préfère ne pas faire de pronostic. Et pour finir, j'ai jeté mon dévolu sur un mélange alpaga mûre/plumette merlot qui devait se transformer en capeline à col mais qui n'est pas fâché de sa nouvelle destination. Et c'est très beau.

IMG_3997

Sur ce, je vais aller déjeuner rapidement puis emmener les deux petits chez le pédiatre, l'une pour les vaccins, l'autre pour sa fièvre, et je vais croiser très très fort les doigts pour que tout aille bien... les week-ends pourris et microbeux, on a déjà bien donné, merci.