Les Trico'13 ayant la fâcheuse manie de me transformer en grosse looseuse et mon tempérament de feu en ayant passablement soupé de cette réputation minable, j'avais gardé un atout pour l'édition d'octobre. Sur le thème du point mousse et dans la droite ligne de mes bonnes résolutions, j'avais pris les aiguilles pour terminer un projet qui traînait depuis trop longtemps (bientôt un an, à vrai dire) et qui était tout au point mousse. Un petit gilet pour Alice. Oui. Mais aux aiguilles 3, ça ne monte pas plus vite que ça, surtout quand on tricote la chose quasiment deux fois à force de faire et défaire (mais quelle distraite je fais). Je voyais gros comme une maison qu'une fois de plus, ce serait la honte totale, pour la énième fois...

IMG_3765

Ah ! C'est pourquoi j'ai été maligne !!!!!!!!!!!!!!!! mouahahahahaha !!!! J'avais gardé le petit col tricoté pour Romain et dont je vous avais parlé il y a peu, bien au chaud, tout secret, juste au cas où... Mais quelle intelligence !!! Et le voilà juste à point pour me sauver la mise. Ceci dit, hormis son rôle de cache-misère, il est parfait en petit col. Chaud, gonflant, doux, moelleux, facile à enfiler et à retirer mais bien enveloppant quand même, la perfection faite tricot (je pense que vous sentez mon petit air satisfait, non ?)

IMG_3754

Sur notre petit modèle, nous sommes d'accord, c'est très seyant, ça lui va à ravir, tout est parfait. Demain mon petit malade aura de quoi protéger sa petite gorge des assauts du froid.

A plat, c'est nettement moins joli, on dirait un petit gant de toilette. J'ai donc plutôt privilégié les photos en volume... Mais histoire que vous voyiez bien la composition de ce magnifique col, il fallait bien le photographier sans le joli petit cou tout doux de Rominou...

IMG_3729

C'est donc basiquement une bande de point mousse (avec du jersey aux deux extrémités pour que ça roulotte) que j'ai cousue pour que ça fasse un rond. Déjà parce que je n'arrive pas à trouver des aiguillles circulaires de moins de 30 cm, ensuite parce que ma technique consistant à coincer l'aiguille droite sous le bras, les aiguilles circulaires me posent un problème. Enfin, une petite couture sur quelques rangs, ce n'est pas bien méchant. J'ai soigneusement calculé les mailles à monter (défait et refait 50 fois) en fonction de la taille du cou ET du tour de tête de Romain, en tenant compte de la taille de l'échantillon et de l'élasticité de la laine et du point (qui a dit que le tricot était planplan ? ça fait carrément cogiter !!) Le gris et le rouge étaient les couleurs imposées par Romain en... janvier, lorsque j'ai parlé pour la première fois de lui tricoter une écharpe ou un col. Dix mois pour y arriver, hé ben... en tout cas il lui va très bien, je suis ravie et ravie aussi que ce soit enfin terminé. C'est un super modèle, tout bête mais génial ! Je me demande si je ne vais pas m'en faire un pour moi d'ailleurs...

Et pendant ce temps...

IMG_3736 IMG_3739

La veste d'Alice commence à m'agacer mais elle continue à monter. Doucement. Tellement doucement... Pourtant je m'acharne tous les soirs dessus. Quand je pense que certaines tricotent un châle en quatre soirées.

Bon, en attendant d'arriver à sa cheville, je vais voir ce qu'ont fait les autres participantes du Trico'13 !