Nous sommes d'accord, j'ai pris de bonnes résolutions : je ne commence plus 150 choses en même temps, je finis ce que j'ai commencé, je ne fais plus de folies. Pourtant, j'étais la semaine dernière à Paris pour le travail et j'en ai profité pour faire un détour par la Droguerie... Considérons donc que cet événement n'a pas eu lieu.

IMG_3583

Raisonnable que je suis, je n'ai pas complètement craqué pour ce mélange absolument sublime d'alpaga mûre et de plumette merlot, qui devrait se transformer pour une partie en capeline pour moi (livre des accessoires drôles et colorés de la Droguerie, mais non ce n'était pas la mode de l'hiver dernier voyons), et pour l'autre partie en petit gilet pour Alice, mais finalement je ne sais pas, car je l'avais acheté pour aller avec un tissu que je devais transformer en robe, mais voilà, ma maman a acheté une robe 100 fois plus jolie que celle que je pourrais faire avec un tissu très ressemblant mais plus joli encore, donc j'hésite. De toute façon, ce ne sera pas perdu, c'est trop beau.

IMG_3586

Autre mélange divin, alpaga aster et plumette marron glacé, une merveille qui devrait se transformer par la grâce des doigts de ma mamie en veste Vallon Pont d'arc pour ma petite personne chanceuse.... Je rêve de cette veste depuis qu'elle est parue sur leur site, mais je sais pertinemment que je ne pourrai pas venir à bout d'un tel morceau. Mais le plaisir de m'emmitoufler dedans pendant des jours entiers, quand je suis scotchée devant mon pc à travailler, a eu raison de ma réserve (et de mon porte-monnaie) et merci encore mamie, je vais pouvoir m'y blottir...

IMG_3581

Je n'ai pas non plus acheté cet alpaga dont j'ai encore oublié le nom pour faire un gilet assorti à la petite tunique d'Alice. Il me semble que c'est Hortensia, mais je n'en suis pas sûre... Ce qui est certain, c'est qu'ils vont bien s'entendre tous les deux, mon beau tissu à fleurs et mon bel alpaga. Je n'ai pas encore choisi le modèle du gilet mais cela ne saurait tarder ! J'adore regarder ces fils soigneusement enroulés, elles sont belles ces pelotes...

IMG_3588

Enfin, toujours pour se tenir bien au chaud en hiver, une obsession chez moi, avec l'angoisse des doigts gelés sur le clavier, la veste Maël Carhaix sera aussi sur mes épaules dans un avenir plutôt proche, là aussi grâce à ma gentille et dévouée mamie qui va faire tout le travail à ma place. En revanche, au lieu de la laine Récup, qui ne m'emballe vraiment pas plus que ça, j'ai préféré prendre de la benjamine, pure laine, coloris violet assez foncé mais lumineux qui me promet une belle texture. Petite touche finale, je rajouterai un fil de mohair dans les rose clair pour donner un petit aspect douillet et moiré à la veste... Ca tombe bien, en plus la benjamine est un poil plus fine que la récup et le mohair lui donnera le petit chouia en plus qui évitera de trop traficoter le modèle !

Ai-je été raisonnable finalement ? Oui et non. Si l'on considère que la veste Vallon Pont d'Arc totalise à elle seule la moitié de la note finale, la note finale se relativise. Si l'on considère que cette note finale est élevée, la veste Vallon Pont d'Arc devient une petite folie. Si l'on considère que je vais la porter presque tous les jours, cela peut se justifier. Mais c'est une petite folie, pour me faire plaisir. Une fois de temps en temps, c'est si bon. Surtout quand tout à coup, le travail s'emballe, quand je me rends compte que je ne pourrai pas avoir tous mes mercredis pour rester avec mes enfants, que du travail s'immisce dans les vacances scolaires que j'avais pourtant bien bordées, et que je vais devoir lutter pour ne pas avoir en plus à travailler soirs et week-ends. Quant aux projets couture, tricot, broderie... je les sens un peu lointains. Quand je pense que cette année, je voulais garder du temps pour moi et pour les enfants et pour faire naître un projet qui me tient à coeur. Alors une petite veste pour se consoler...