IMG_2483

Au début, je voulais faire des brioches. Pendant notre semaine de vacances, notre adorable hôtesse nous avait offert des brioches absolument délicieuses et depuis, j'avais l'idée fixe de les refaire. Pétrir de la pâte avec un poignet très douloureux en ce moment n'était peut-être pas très conseillé mais ça ne m'arrêtait pas. Non, ce qui m'a arrêté, c'est que je me suis rendu compte au dernier moment que je n'avais pas de levure de bière. Bon.

Je feuillette donc mes nouveaux livres (ouiiiiii) à la recherche d'une recette adaptée : c'est-à-dire sans levure de bière, donc, et sans batteur électrique pour ne pas réveiller ma petite poulette qui dort paisiblement. Dans le livre de Trish, il s'avère qu'il y a beaucoup de recettes AVEC batteur électrique. Vais-je devoir enchaîner sur Jamie sans pouvoir inaugurer Trish ? Il paraît qu'il y a pourtant de quoi faire, puisqu'elle est devenue la meilleure amie de La Poule... et puis feuilleter un nouveau livre sans rien trouver, c'est frustrant... Et au moment où je vais renoncer, je trouve la recette des muffins au citron, pavot et myrtilles. Yes ! Celle-là, elle est pour moi.

Je sors tout, Romain qui entend parler de gâteaux court à la cuisine et demande à s'installer dans sa place désormais habituelle : dans la chaise haute de sa soeur, juste à côté de moi, avec le saladier sur la tablette. Hop, c'est parti. Tiens, mais où donc sont mes graines de pavot ? Et le citron bio ? Oh, il faut aussi de l'huile de tournesol ? Serait-il possible que je... n'aie NI levure de bière, NI graines de pavot, NI citron ? Il s'avère que c'est effectivement possible. L'atelier pâtisserie est vraiment mal parti mais qu'à cela ne tienne, on va remplacer le citron par une orange, l'huile de tournesol par de l'huile d'olive, et le pavot... ma foi... par des noisettes ?? C'est parti...

IMG_2481

Pendant que Romain mange la farine et la cassonade, en met partout et accessoirement m'aide à mélanger, mon cher et tendre interrompt toutes ses tâches courantes pour mouliner les noisettes (super Cheese Mill Tupperware), et je poursuis avec optimisme la recette qui ne ressemble plus à grand-chose. Vous la voulez ? (je mets en gras tout ce que j'ai rajouté ou modifié...)

Muffins à la myrtille, à l'orange et aux noisettes

Ingrédients : 150 g de cassonade - 150 g de farine - 1 cc. de levure chimique - 30 g de noisettes - le jus de 1/2 orange - 125 ml d'huile d'olive - 2 oeufs battus - 1 écorce d'orange confite - 75 g de myrtilles surgelées

1. Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, la cassonade et les noisettes concassées ou moulues. Faites un puits au milieu et versez l'huile, le jus d'orange et les oeufs, puis l'écorce d'orange confite coupée en tout petits dés. Mélangez délicatement avec une cuillère jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse. Ajoutez alors les myrtilles.

2. Remplissez à moitié de petits moules style mini-muffins, beurrés et farinés s'ils ne sont pas en silicone. Faites cuire à 180 °C pendant une quinzaine de minutes (Trish dit 190 °C et 20 mn). Laissez refroidir un peu avant de démouler et poser sur une grille.

IMG_2486

Trish conseille un glaçage avec quelques cuillères de sucre glace et le jus d'un citron (d'une orange, donc) : elle a dû se tromper, c'est sûrement plein de sucre glace et quelques cuillères de jus d'orange. Sinon on obtient juste un jus d'orange hyper sucré qui ne glace rien du tout, même après une demi-boîte de sucre glace. J'ai abandonné le glaçage après quatre gâteaux, mais si vous y tenez, essayez plutôt ma version...

IMG_2487

Et voilà le résultat ! Ils sont absolument délicieux, tous les ingrédients se rehaussent les uns les autres sans prendre le dessus, ils sont moelleux, légers, fondants, avec une pointe d'acidité qui compense le côté sucré, bref, un régal. Pour le coup, j'étais contente d'avoir des placards vides. Et puis je me sens OBLIGEE de les refaire bientôt, avec du citron et du pavot cette fois-ci. Et puis ça fait bien plaisir quand ses gâteaux plaisent tellement qu'il faut les cacher pour qu'ils ne se fassent pas boulotter dans la minute par les deux hommes de la maison. Dont un qui n'aime pas trop les gâteaux d'habitude. Aaaaah, l'ego se sent tout flatté...

IMG_2489

Et ça, c'est mon moule préféré, celui qui fait des petits nounours... qui n'a malheureusement d'anti-adhésif que l'intention et qui détruit toujours le côté intérieur mais qui est si mignon et qui fait de si mignons petits gâteaux, bien au garde-à-vous, prêts à être dévorés... miam !