Je suis brièvement de retour après une looooongue absence, et le pire c'est que je ne reviens que pour vous annoncer que je m'absente à nouveau. Depuis le 13 avril, j'ai eu pas mal de travail et ensuite sont arrivées les vacances. Je ne trouve déjà pas toujours beaucoup de temps en général, mais avec deux petits à la maison toute la journée, dont un - que je ne citerai pas mais qui se reconnaîtra puisque l'autre est une fille - qui ne veut jaaaaaaaaaaaaaaaaamais faire la sieste... Et puis le soir au lieu de me reposer tranquillement l'aiguille à la main dans mon canapé blottie contre mon homme, je me retrouvais devant le PC à travailler. Et puis au retour des vacances, forcément, tout le boulot en retard à rattraper, ben oui. Mais quand même...

IMG_2177
(mon dieu, des pois et des carreaux !!! mais elle n'a plus le sens commun ???)

J'ai trouvé un instant de grâce pour sortir mes tissus. Un jour, j'ai pu décalquer des patrons. Un soir qu'ils étaient calmes avant le retour de papa, je les ai découpés. Et une après-midi irréelle où ils étaient tous les deux au lit (celui que je ne cite toujours pas pendant seulement 40 mn), j'ai coupé. Grâce à mon adorable marraine de broderie Brigitte, qui est venue à mon secours avec patience et gentillesse, j'ai cousu. Ce n'est pas fini encore mais ça avance... doucement.

IMG_2178

Enfin, je sais, c'est le lot de tout le monde, les vacances avec les enfants, c'est génial mais ce n'est pas réputé pour ménager beaucoup de temps. Enfin, c'est déjà génial, c'est toujours ça. Et puis, il y a ces vacances-là, à la maison, et puis... les AUTRES. Celles où l'on part. Et demain, les amis, nous partons en vraies vacances, pour la première fois depuis deux ans et pour la première fois à QUATRE. Les valises ont été commencées à 18 heures, elles sont énormes et nombreuses. Il reste trois zillions de trucs à faire et à charger, mais ce sera pour demain.

Je suis donc sur le départ. Fort heureusement, là où je vais, il y aura une gentille grand-mamie qui va m'aider à terminer le boléro d'Alice qui traîne honteusement dans mon panier depuis des lustres, à perfectionner mon jacquard qui est loin d'être au point, à crocheter des fleurs et des fleurs... et une mamie qui sera ravie de s'occuper du petit-garçon-qui-ne-dort-jamais et de me laisser trois minutes de repos. Et puis la plage, le sable, les vagues, et puis au gîte les ânes, les poules, les alpagas (ouiiiiiiiiiiiii de la laine sur pattes !!)... Et puis pas d'ordinateur, pas de boulot, rien que le plaisir d'être en famille et de prendre du bon temps !

Alors au retour, non seulement les batteries seront regonflées, mais je devrais avoir un sacré paquet de choses à vous montrer ! A bientôt ;o)