Ce week-end, après le résultat mitigé des pourtant prometteurs biscuits au potiron, il fallait assurer. C'est vrai qu'en temps de crise, on se réfugie dans les valeurs sûres, dans le confort, dans ce qu'on sait ne pas décevoir. J'ai nommé : le chocolat. Ca vaut éventuellement aussi pour les placements, l'argent, tout ça, mais l'argent n'a même pas d'odeur, alors imaginez le goût. Donc, le chocolat.

IMG_2013

Le problème du chocolat, car rien n'est parfait en ce monde, c'est qu'il est capable du pire comme du meilleur, et aussi du plus banal. Et je ne voulais pas être déçue à nouveau. C'est alors que l'Idée avec un I majuscule est arrivée, et elle est sortie de la bouche de Romain qui m'a demandé des gâteaux au chocolat avec de la framboise. Bon sang, mais c'est bien sûr ! Romain et moi, on fait une fine équipe.

IMG_2010

Voilà, du chocolat, des framboises, tout ça dans un muffin, le concept est bouclé, ne reste plus qu'à feuilleter mes cinquante deux ou trois livres de cuisine à la recherche de LA recette ultime. Exit les muffins juste aux pépites, exit les muffins sans pépites du tout, exit les muffins qui ont l'air secs, exit les recettes qui permettent de faire SIX muffins (non mais ils vivent dans la 4ème dimension ou quoi ?)... Bref, après un quart d'heure de feuilletage, j'ai trouvé ma recette dans ce livre dont j'avais parlé à l'époque où mon blog était un nouveau-né et qui m'avait drôlement déçue à l'époque, tiens, alors qu'en le feuilletant dimanche je me suis dit "tiens, il est pas mal ce livre", comme quoi, femme varie. Une fois les préliminaires achevés, on passe au vif du sujet...

Muffins or noir et rubis

Ingrédients : 50 g de beurre fondu - 80 g de chocolat noir - 200 g de farine - 100 g de sucre en poudre - 1 sachet de sucre vanillé - 2 c. à soupe de cacao non sucré - 2 c. à café de levure - 1/2 c. à café de bicarbonate - 2 oeufs - 15 cl de lait - Framboises surgelées (ou fraîches bien sûr)

Hachez le chocolat pour former des petites pépites (ni trop fines, ni trop grosses).
Mélangez la farine, le sucre, le sucre vanillé, le cacao, la levure, le bicarbonate et une pincée de sel. Dans un autre saladier, battez les oeufs avec le lait, puis versez le beurre fondu et mélangez.
Versez le mélange lait-oeufs dans le saladier de farine et amalgamez rapidement. Ajoutez enfin le chocolat haché en soulevant la pâte.
Dans un moule à mini-muffins, mettez dans chaque alvéole une c. à café de pâte, enfoncez une framboise, recouvrez d'une c. à café de pâte de sorte que chaque alvéole soit remplie aux 3/4. Enfournez à 180°C pendant environ 20 mn (contrôlez) puis sortez le moule du four et attendez 5 mn avant de démouler les muffins.

IMG_2017

Comme toujours, la pâte est délicieuse crue mais c'est quand même encore meilleur cuit. La recette permet de faire un peu plus de 24 mini-muffins (j'ai faussé les comptes en utilisant un moule pyramidal pour une fournée). D'ailleurs, mettez bien la pâte avant la framboise, sinon la framboise brûle et colle au fond du moule (= expérience vécue).

muffins_choco

Miam...

PS : vous ne trouvez pas que le nom de ces muffins est renversant ? Je ne voudrais pas avouer que c'est moi qui l'ai inventé pour ne pas avoir l'air de faire ma fière, mais bon, puisque c'est dit... je suis trop fière du nom de ces muffins.