Quelques jours sans poster, mais pas sans rien faire. Le temps passe si vite, entre compotes, tricots à faire et à défaire, après-midi broderie avec les copines d'ABCD'Air, après-midi couture avec Brigitte, et surtout, surtout les enfants et le travail... Ces petits nenfants mignons (sauf Romain quand il me réveille la nuit pour que je lui remette sa chaussette, que je lui raconte une histoire, que je lui remonte sa couverture ou que je lui donne son lapin....... GRRRRR -et je ne parle pas du gilet !!!-), j'adore leur faire des petits machins. Et puis Alice ne me réveille pas, elle. Alors...

IMG_1709

Ces si jolies petites Saartje bootees me faisaient très envie depuis un moment que je les voyais un peu partout. Je repoussais tout le temps puis je me suis dit que si j'attendais encore, Alice serait vraiment trop grande pour pouvoir décemment les porter. Après l'écharpe de Romain qui m'a donné tant de fil à retordre (je suis en train d'étudier fort patiemment et minutieusement la prochaine tentative), je voulais un petit projet cool qui me repose un peu la tête.

C'était un peu loupé. J'ai pris les explications sur le site de lalienrose (que je remercie au passage) mais il s'est avéré que damned, les comptes étaient faux. Comment ça, je monte 35 mailles, je fais 4 augmentations et je tricote 37 mailles et au total je dois avoir 39 mailles ? Bon, on défait, on refait. Idem à tous les rangs. Au bout de quatre fois, j'ai tout défait, tout recompté et tout refait. Pour un petit tricot rapide et sans souci, c'était loupé.

IMG_1713

Une fois ce grand moment de solitude passé, arrive le moment de s'attaquer aux bandes de fermetures, si choupinoutes. Mais quoi ??? Je dois remonter 12 mailles sur l'aiguille ??? Mais, mais, je ne peux pas avec juste le fil de la pelote ! Comme je n'avais pas lu avec attention mon Elizabeth Zimmermann, je ne voyais que la solution de remonter des mailles comme au début. Et hop, une demi-soirée à chercher l'autre extrémité du fil dans la pelote. Les Rowan 4 ply sont pelotées avec le bout à l'intérieur de la pelote bien caché, je peux vous le dire. Par contre, cette laine est magnifique, douche, brillante, moelleuse... j'adore. Elle a juste une horripilante tendance à tournicoter tout le temps.

Enfin bref, des péripéties par ci, des péripéties par là (essayez de le dire vite...), j'ai tout surmonté et voilà les chaussons !! Bon, avec une bande de fermeture trop petite ("mais non, ça ne se verra pas que j'ai monté moins de mailles") et finalement pas de petits boutons, car j'ai eu trop peur qu'Alice s'acharne sur eux et les arrache, puis les mange goulûment et s'étrangle dramatiquement. C'est qu'elle est très déterminée quand elle veut et je savais que les boutons ne feraient pas long feu.

IMG_1715

Mais je crois que ce que j'ai préféré dans toute cette aventure, hormis le fait que bien sûr, elle n'arrête pas de les enlever en frottant ses petits pieds l'un contre l'autre, c'est quand elle s'est empressée de régurgiter dessus à peu près 12 secondes après que je lui ai enfilé les chaussons pour la première fois, ce qui m'a obligée à les mouiller et à frotter un peu pour enlever les taches et l'odeur (mmmhhh), et ce qui a déformé le chausson victime. Vous l'avez reconnu avec sa tête un peu cabossée de chausson qui a vécu et qui n'est pas né d'hier. En fait si, mais il a eu une enfance très difficile.

IMG_1613

Et dire que j'ai acheté de la laine pour lui faire les mêmes chaussons dans une autre couleur. Mais je ne serais pas folle moi des fois ?