Parce que dans la vie, tout ne se résume pas à des soupes immangeables, il y a aussi de petits bonheurs.

IMG_7741_petite

Je vous présente donc fièrement mes petits bonheurs récents : ma récolte de haricots verts !!! Ils sont beaux, hein ?? Comment ça, c'est tout ? C'est vrai qu'on pourrait éventuellement trouver qu'ils ne sont pas très nombreux. Eventuellement. Ca se pourrait. Il faut tout de même que je précise qu'il en reste bien quatre ou cinq de plus sur le haricotier (comment ça s'appelle d'ailleurs l'arbre à haricots ?) mais qu'il n'était pas encore assez gros quand j'ai effectué la récolte.
Un autre élément d'explication est que sur toute la ligne que j'ai semée avec amour, un petit matin de juin, à 6 heures, en tailleur et en escarpins avant de partir travailler, un seul haricotier a poussé. UN SEUL. Je ne sais pas pourquoi, c'est une énigme qui me tourmente régulièrement, mais le fait est qu'un seul a poussé (il est d'ailleurs très beau) et, par conséquent, un seul a donné des haricots.
Compte tenu de tous ces événements, compte tenu aussi du fait que l'été a été relativement pourri (que de pluie !), je suis déjà contente d'avoir pu récolter très exactement huit haricots verts au jardin. Très beaux, en plus.

Vu la quantité, je les ai offerts à mon fils et c'est lui seul qui a dégusté l'ineffable saveur des haricots verts du jardin... le veinard.

L'année prochaine, je plante trois lignes de haricots verts, et j'en replante au moins deux un mois après. Je pense que comme ça, je pourrai compter sur au moins trois haricotiers, voire cinq si on compte un par ligne. Dans le meilleur des cas, si TOUTES les graines poussent, ce serait le paradis des haricots verts. Résultat l'année prochaine, donc. Suspense...